AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Messages : 2
Camp : Neutre
Type : Personne saine
 

MessageSujet: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Ven 19 Avr - 22:04

Le son sortait plus fort que jamais de la tour du S4. C'était l'un des jours de musique que Superbe imposait dans l'année, il y avait des jours, comme ça, dans le calendrier, où tout le monde devait être présent pour écouter de la musique, selon l'envie de la dirigeante. Bien sûr, elle ne se douta pas que la foule qui se réunissait au pied de la tour n'était pas due à la merveilleuse musique qu'elle laissait entendre. Elle ne voyait, elle ne s'était pas donné la peine de sortir mettre le nez au balcon. C'était bien trop dégradant pour sa superbe.

Parce que la foule qui s'était attroupée en bas ne s'intéressait aucunement à la musique qu'ils entendaient. Non. La foule était stupéfaite, horrifiée, car devant eux se dressaient deux individus des plus étranges. Ou des plus fous. Le premier, une femme, ou tout du moins une silhouette qui le laissait penser, se tenait droit, arborant fièrement la tenue de Gwendalys, le menton relevé. Comme Gwendalys, elle portait un masque qui cachait la totalité de son visage. Lisse et noir, la lumière s'y reflétait quand elle tournait la tête. Son acolyte était encore plus étrange. Plus grand, plus fort, il semblait définitivement être un homme, mais sa tenue, similaire à celle de la rébellion, ne laissait pas entrevoir la moindre parcelle de peau. C'était une armure renforcée, grise, au masque sombre également.

Toute la foule était partagée entre regarder ce qui était en train de se passer, ou baisser la tête, par peur des représailles. L'homme semblait murmurer quelque chose à l'oreille de l'autre personnage. On en déduisit rapidement qu'il était celui qui commandait, des deux. La plus fluette lui tendit un petit appareil qu'il prit dans le creux dans sa main.

Tout le monde releva la tête quand la musique s'arrêta. Tous prirent peur et levèrent la tête vers le balcon. Ils savaient tous qu'ils allaient payer pour ce que ces deux inconscients faisaient. Superbe ne daigna pas sortir, elle pensait que c'était seulement une petite panne, quelque chose qui venait des techniciens son. Rien de bien grave.

L'homme s'éclaircit la voix :

« Je suis Drep Tate. Je parle au nom d'Erythro tout entier. Je parle pour tous ceux qui n'osent pas hausser la voix. »

Sa voix portait dans toute la place, diffusée par les enceintes d'une façon que personne ne voulait imaginer. Comment avaient-ils fait pour pirater le système de diffusion du S4 ? Il continua, il n'allait pas s'arrêter là :

« Gwendalys n'avait-elle pas raison ? N'avait-elle pas raison de dénoncer... la vérité ? »

Il faisait de grands gestes, tandis que sa partenaire scrutait les alentours, calculant le temps qu'il leur faudrait pour s'échapper avant que les membres de l'armée n'arrivent. Déjà ils s'avançaient, mais la progression se faisait difficile dans la foule agglutinée autour de l'étrange spectacle.

« QUI NOUS MENT ? QUI NOUS UTILISE ? »

Il pointa le balcon, Superbe ne s'y trouvait pas.

« QUELLE LÂCHE. Elle n'ose même pas venir voir ce peuple qu'elle a détruit et souillé AVEC SES "ACCIDENTS" dont tout le monde connait LA CAUSE. »

Il se retourna quand son acolyte lui tapota l'épaule, lui montrant que son temps de parole était restreint par l'arrivée imminente de l'armée juste devant eux :

« Comme ceux qui disent la vérité sont punis dans ce monde, je n'aurais qu'une chose à dire : OSEREZ-VOUS RENVERSER LES RÔLES ? OSEREZ-VOUS VOUS SERVIR DE LA SOCIÉTÉ FACTICE QU'ELLE A BÂTI POUR ABUSER DE SUPERBE ? »

La femme fit exploser on-ne-sait-quoi, provoquant la disparition totale des deux personnages. La voix retentissait toujours :

« Nous reviendrons, plus forts et plus nombreux. »


QUE FAIT-ON ?


Drep Tate a parlé, il est apparu parmi vous. Dans une quinzaine de lignes maximum, vous décrirez la réaction de votre personnage à son intervention. Votre personnage était là lors de son apparition, et il pouvait même se trouver au premier rang, pour les plus courageux. Les personnages de l'armée doivent rester en retrait de la foule jusqu'à la fin de leur discours.
Drep Tate est un personnage jouable par vous. C'est un prédéfini comme tant d'autres. Pour postuler pour jouer Drep Tate, il suffit d'envoyer un MP au S4. Le rôle de son acolyte est déjà pris. ♥ PLUS D'INFOS SUR DREP ICI
Ce n'est pas à vous d'aller vers Drep Tate pour rejoindre son mouvement, il vous contactera en temps voulu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 39
Pseudo : Yeul | Bebeurre
Merci qui ? : S4. ♥
Age du personnage : 16 ans
Camp : Neutre
Type : Personne saine
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Ven 19 Avr - 22:47

foutaises.


Une ombre. Tu ne l'avais pas vue venir Isaïe. Elle s'est faufilée dans la foule sans bruit, sans murmures et pourtant, en un instant la foule s'est tue. Toi avec. Impressionnée par le gabarit de cette personne, tu es restée bouche bée. Une femme, un homme? Un questionnement secondaire quant à la situation actuelle. A la fois captivante et effrayante cette silhouette te faisait trembler instinctivement. Rarement tu avais eu aussi peur d'un homme, d'une silhouette. Jamais même. Ce fût une première fois. Domptée par sa présence tu te tus, écoutant ses paroles avec attention. Toi, qui ne possède aucun lien réel avec la S4, tu ne comprenais pas ce qu'il disait. Mais tu savais. Tu savais que quelque chose allait commencer. Il ne s'agit pas d'être une prophétesse pour comprendre le sens entier de ses paroles, n'est-ce pas Isaïe? Bien qu'étant une simple spectatrice, innocente et prise au dépourvu, tu as instinctivement pensé à ton frère dès lors qu'il évoqua les accidents. Tu t'es inquiétée, et cela pouvait se lire sur ton visage, comme on lit dans un livre. Cela devait se passer comme d'habitude, comme une journée normale. Mais ce ne fut pas le cas ma belle colombe. Cela ne dura pas longtemps, mais assez pour frapper les esprits. Ne t'inquiète pas Isaïe, c'est fini.

tout est fini.


Dernière édition par Isaïe le Sam 20 Avr - 8:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 20
Age du personnage : 19
Camp : Pro-S4
Type : Personne saine
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Ven 19 Avr - 23:07



L'avantage d'avoir sa maison en face de l'immeuble du S4, c'est qu'on a même pas besoin de se déplacer pour subir les horribles animations imposées par Superbe. Les écouteurs dans les oreilles Pierre écoutait un peu de musique en arrosant les fleurs sur son balcon. Sans arrosoir.
Il remarqua cependant une animation qui sortait de l'ordinaire. Un certain Drep venait balancer tous ce qu'il avait sur Superbe. Quel idiot. Tout ça, on le sait déjà. En plus, "la liberté guidant le peuple" avec une armure en métal, c'est pas le mieux pour attirer les gens. Il aurait préféré voir des seins nus. ( cf)
Franchement, la domination de Superbe, y'a pas mieux : tout ce déroule bien, les gens sont passifs et abrutis, l'armée s'affaiblit peu à peu, et voilà qu'un mec débarque tout à coup pour faire changer les autres... A côté de lui se tient une réplique de Gwendalys. Narcossius lui en avait parlé,de cette femme, mais il n'en savait pas tellement à son sujet.
Cet homme (femme?) représente une menace trop importante pour ses plans. Un révolutionnaire, un anarchiste, qui s'oppose au pouvoir établit, qu'y a-t-il de pire ? Néanmoins, une idée le séduisait : il dénonçait les « accidents » à l'origine de ces abominations qui étaient tout en bas de la tour, parmi la foule d'honnêtes et sains citoyens. C'est vrai que sans ces accidents, on aurait pas ces infectés que polluent notre belle ville.
Un chose est sûre, Drep à l'air d'avoir déjà quelques partisans. Si Pierre arrivait à établir le contact avec cet homme dangereux, il pourrait devenir un allié de taille. Car après tout, si Drep a le pouvoir, Pierre a beaucoup d'argent. Et cet investissement pourrait bien lui rapporter gros.


Tout commence enfin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 13
Pseudo : ******
Merci qui ? : Euh.. Merci pourquoi ?
Age du personnage : 23 ans
Camp : Neutre
Type : Infecté
Localisation : Quartier Sud
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Sam 20 Avr - 13:23

        Trop de gens. Beaucoup trop. Seth déteste quand ils sont trop nombreux autour de lui. Superbe avait le don de lui faire chier. Ce rassemblement forcé était des plus ennuyeux du point de vue de Seth. Il voulait se barrer, où que ça se termine vite. Il se sentait observé dans cette foule. Lorsqu'une montagne le bouscula, un homme a en jugé par son physique, se dirigeant vers le pied de la tour, il n'y prêta, presque, aucune attention. Seth n'avait pas remarqué l'autre silhouette qui se déplaçait avec cet homme. L'homme parlait de mensonges, de choses cachées, d'une révolution. Quant il commença a parlé de l'infection, Seth lui porta plus d'attention. Une rébellion contre Superbe ? Il rejoindrait bien si seulement il avait l'assurance de la virée du pouvoir. Seth n'aime pas Superbe, son infection est à cause d'elle. Enfin c'est ce qu'il croit et ce que l'homme qui parle est apparemment du même avis. Seth vit que les hommes de l'armée s'approchaient pour arrêté ces deux personnes, mais ses derniers avaient déjà disparu dans un nuage de fumée lorsqu'ils furent sur place. Ils reviendraient avec une armée, hein ? Seth avait hâte de voir qui seront les fous qui les rejoindrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

propriétaire de casino

Messages : 32
Merci qui ? : OEUF
Age du personnage : 69 ans
Camp : Pro-S4
Type : Infecté
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Sam 20 Avr - 15:07


AUX INSECTES RAMPANTS & REBELLES ENFLAMMÉS

Foule grouillante, amassée, sous les appels qui se font divins, sous le fouet qui musèle leurs voix et leurs pas. Il est là, silhouette un peu floue, grande et pâle dans les ombres qui se bousculent. Son intérêt n'est qu'une piqure de rappel, une voix qui dit oui, ça fait aussi partie de ton monde, Wonka, ton présent, ton passé et ton futur parmi ces vies qui se bousculent pour exister.
Il s'y intéresse, un peu, puis beaucoup, quand les mots tombent, quand les habitudes sont bouleversées. Désabusé, il se demande si ces rebelles sauront les briser, si la voix du peuple se résoudra à se dresser contre leurs sauveurs.

▬ Il oublie, souvent, souvent, comme s'il le voulait, en fait, que tous n'ont pas eu sa chance, que tous n'ont pas reçu un don du destin mais plutôt une malédiction, une souffrance de toujours. Il préfère ne pas y penser parce que dans son monde, tout est pour le mieux et qu'il a assez vécu pour s'être rendu compte que certaines choses doivent juste être acceptées. ▬

Il sera là, muet spectateur qui vivra ce temps et peut-être le suivant et peut-être le suivant encore. Toujours silencieux, toujours charmant et affable et d'accord, oui oui, ces 4 S entrecroisés, c'est évidemment tout ce qu'il y a de mieux.

l'essentiel, après tout, est de suivre le vent qui tourne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 12
Merci qui ? : Penguin Factory.
Age du personnage : 23 ans.
Camp : MRPP
Type : Infecté
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Sam 20 Avr - 15:12

Ils nous rendent la vie dure intentionnellement.

La musique glissait. Elle pouvait s'insinuer partout, ses vagues sonores se répandaient, comme des tentacules insaisissables. Bambi n'aimait pas ce genre de regroupement. Elle était persuadée que c'était un moyen de savoir qui étaient ceux qui se pliaient aux règles, et ceux qui ne le faisaient pas. En outre, ceux qui venaient subir cette torture auditive inutile, et ceux qui restaient chez eux.

Mais Bambi était venue. Et elle ne le regretta pas. On lui assura même un spectacle dont elle se délecta. Elle fut surprise, dans un premier temps. Drep. Même si sa carrure robotique cachait toute forme, son nom allait rester dans sa mémoire. Elle tenta de masquer son sourire, mais au fond, elle était heureuse que cet individu soit apparu. Elle était heureuse, parce qu'elle se disait qu'elle allait enfin avoir la vengeance qu'elle attendait depuis bientôt quatre ans. Elle n'avait osé rien faire jusqu'ici, mais maintenant, le tournant que prenaient les choses avait une saveur d'espoir.

Bien sûr que son infection n'avait rien d'un accident. Même si elle ne comprenait pas à quoi cela pourrait leur servir, à Superbe, au S4, à tous ces pions du gouvernement. De toute façon, Bambi était libre comme l'air, ils ne pourraient jamais l'attraper, ils ne pourraient jamais la faire plier. Même s'ils le voulaient, elle ne se battrait jamais pour eux.

Avoir peur, ce serait encore avoir quelque chose à perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 32
Merci qui ? : Isaïe :D
Age du personnage : 23 ans.
Camp : Neutre
Type : Infecté
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Dim 21 Avr - 19:51

Pour sa fin de congé, Lilian avait reçu l'ordre de surveiller les alentours de la place publique, celle servant à accueillir tout les Erythrien et autres personnes venus écouter la musique que Superbe leurs imposés au moins une fois dans l'année. C'était une journée en somme très calme, bien qu'assez bruyante et où peu de monde arrivait à s'entendre parler derrière les sons de la musique. Lilian observait calmement la foule et tout les moindres gestes suspect de ses yeux d'aigle. Il pouvait deviner tout à plusieurs mètres d'où il était. Et cela ne rata pas lorsque la musique stoppa, la foule s'avança, et l'homme parla. « Je suis Drep Tate. Je parle au nom d'Erythro tout entier. Je parle pour tous ceux qui n'osent pas hausser la voix. »
Un bruit de grésillement de son talkie walkie, et Lilian appuya pour écouter ce que son chef avait à dire : tout ceux près de la tour s4 devait immédiatement se regrouper. Et bien, l'armée ne perdait pas de temps. « QUI NOUS MENT ? QUI NOUS UTILISE ? » Lilian était encore à quelques mètres de la foule, il s'arrêta et regarda en l'air, vers là où se situait le bureau de Superbe. Le soleil lui tapa au visage, il allait s'évanouir. Mais pas le temps de trop s'attarder, il commença à courir lorsque ça radio lui en donna l'ordre. Le reste de ses coéquipiers approchaient avec lui. La foule se dispersa un peu à leur arrivée, mais l'homme avait déjà disparu avec la jeune fille dans un nuage de fumée. Trop tard. Qui l'aurait cru ? En tout cas, un bordel monstre commençait à se faire sentir. Lilian s'approcha de quelques personnes près de lui et leur pria gentiment de s'éloigner d'ici.

▬ « Veuillez tous vous écartez s'il-vous-plait !
Rester ici pourrait être dangeureux !
»

Tout le monde avait comprit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 21
Pseudo : Polys.
Age du personnage : 23 ans
Camp : MRPP
Type : Infecté
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Lun 22 Avr - 12:27

FAITES QUE CELA SOIT FAUX


Debout au pied de la tour, tout au fond de la foule, Eric fixe le vide d’un regard froid. Sa mâchoire est crispée, ses poings sont serrés. Il écoute la musique sans vraiment l’entendre, ses yeux perdus au loin. Quand la musique s’arrête brusquement, il est tiré de ses pensées. Comme tout le monde, il observe les deux individus masqués, à la fois intrigué et inquiet. Eric connait trop bien cette tenue, il aurait préféré ne jamais la revoir. Il tend le cou afin de mieux apercevoir la femme silencieuse, priant intérieurement pour ne pas la reconnaître elle.

Puis quand celui qui semble être un homme se met à parler, Eric se fige. Son rythme cardiaque accélère imperceptiblement et dans son esprit une petite voix se met à répéter comme une litanie non non non non non non non. Il n’a pas envie que tout recommence. Les mots prononcés lui font peur. L’armée s’agite et les deux perturbateurs disparaissent. Mais Eric est déjà parti – la mine sombre, il se dirige vers le marché noir à grands pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverwhere.forumactif.fr/



Messages : 25
Pseudo : Midona
Merci qui ? : Silasticot d'amour ♥
Age du personnage : 21 ans
Camp : Neutre
Type : Infecté
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Lun 22 Avr - 16:07


Parce qu’un fauteur de trouble était venu ramener sa fraise le jour de la fête de la musique.
Sundae était en congé ce jour-là. Elle était venue écouter les doux chants proposés par Superbe, parce qu’elle n’avait tout simplement rien d’autre à faire. Plantée au milieu de la foule, Sundae fermait les yeux, laissant les notes jouer une leur symphonie. Elle aimait bien la musique. C’était reposant. Et Sundae était venue ici pour se reposer.

Et il avait fallu qu’un shimblick en armure vienne tout faire foirer.
Cela s’est passé si vite que le lent cerveau de Sundae n’eut pas le temps de comprendre. Les accusations, les menaces, les révélations … De quoi parlait-il ? Reprenant tout à coup ses esprits, et pensant à son devoir de soldate, la jeune fille s’élança vers la tour, poussant badauds tétanisés. Etant située très loin de la tour (elle n’avait pas besoin d’être près pour apercevoir le balcon), elle mit beaucoup de temps à l’atteindre. Quand elle aperçut Lilian au loin, elle redoubla de vitesse.
Mais il était trop tard. Ils avaient disparu, sans laisser de traces. Après avoir réprimé la foule qui venait s’écraser de son côté, Sundae ne pu s’empêcher de constater :

« Ils sont certes dangereux ces terroristes, mais ils ne manquent pas de panache, vous ne trouvez pas ? :D »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

chanteuse à "da yolo man"

Messages : 18
Pseudo : nevertheless
Merci qui ? : Moi. C'triste hein ;A;
Age du personnage : 17 ans
Camp : Neutre
Type : Infecté
Localisation : En train de fuir Wonka.
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Mar 23 Avr - 21:48

Nya adorait la musique. Alors, elle appréciait tout en déambulant dans les rues. Elle se faufilait, sans jamais délaisser la musique ambiante de son attention. Mais cette année, ce n'était pas pareille. La foule devant l'estrade n'était pas là pour apprécier le chant. Non, la foule observait. Et Nya aussi. Plus discrètement, dans un des coins de rues, sans trop oser s'approcher, elle était pourtant bien là.

La musique s'arrêta. Ce n'était jamais bon signe. Nya était triste. Pourquoi devait-il stopper la musique? Les paroles résonnèrent cependant encore plus fort dans le coeur de l'enfant. Et du regard, avant que l'homme ne parte, elle observa la réaction des gens. Son coeur ébréché venait de retentir, à nouveau. Ce n'était que le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 19
Pseudo : Trush
Merci qui ? : Myself o/
Age du personnage : 21 ans
Camp : Anti-S4
Type : Infecté
Localisation : Ici et là.
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Jeu 2 Mai - 16:42

« The beginning of the end. »


Spade se reconnecta au monde réel.

C'était le silence autour de lui qui l'avait tout d'abord troublé. Que se passait-il, pourquoi l'horrible musique habituelle que diffusait Superbe ne lui lacérait-il plus le crâne ? Lentement, il dégagea les quelques personnes autour de lui d'un vaste geste de ses bras, et se releva entièrement. La foule s'était tut, et en face de lui, à une vingtaine de mètres, deux personnes des plus ambiguës semblaient accaparer la foule.

Il écouta leur discours, -d'une patience qui ne lui était pas habituelle-, en étudiant les deux personnages, tandis qu'un sourire s'étirait le long de sa figure au fur et à mesure des paroles de ce certain Drep. Le jeune homme l’intéressait, son discours, à vrai dire, l'avait vraiment attiré. Il allait falloir qu'il cherche à le contacter, mais Arès ne doutait pas que cela n'allait pas être difficile.

Il repoussa les quelques téméraires autour de lui et partit d'une marche sûre vers le marché noir.

« Enfin. »


Dernière édition par Arès W. Spade le Dim 5 Mai - 11:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 31
Pseudo : Darkjeely
Merci qui ? : Le meilleur chocolatier ♥
URLs : Tu n'es pas un ange
Age du personnage : 20 ans
Camp : MRPP
Type : Infecté
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Jeu 2 Mai - 21:16

La musique s'était arrêtée et la foule, pressante, t'avait séparé d'Isaïe, à ton plus grand dam. Tu tentas de repousser les personnes autour de toi avec tes ailes - il fallait bien qu'elles servent à quelque chose - mais sans résultat convaincant. Fébrile, les poings serrés, inquiet, tu regardas alors les deux personnes qui venaient d'entrer en scène, si l'on pouvait l'exprimer ainsi. Deux personnes, un homme et une femme, masqués et en armure. L'homme prit la parole, sa camarade ne dit rien. Drep Tate. Il parle de révolte, du silence du S4, de choses que tu sais déjà. L'origine de ton infection demeurait pour toi un mystère, mais elle n'était pas arrivée par hasard, et tu le savais. Mais ce que tu ignorais, c'était s'il fallait faire confiance à ces personnes ou non. Tu te promis de poser la question à Éric. Tu te demandais si ce discours révolutionnaire ne cachait pas autre chose. Quelque chose de plus sombre. Ces personnes te laissaient sceptique. Et lorsqu'ils disparurent, tu cherchas ta sœur à travers la foule qui se dispersait devant l'armée qui arrivait.



icons ©️ Photobucket et Wonka pour la crevette ♥️
Razièl vous aime en lightskyblue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 16
Merci qui ? : ERIC ;)
Camp : Neutre
Type : Personne saine
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Sam 4 Mai - 20:31

Un vacarme assourdissant, le peuple se mettait en mouvement face à l'arrêt immédiat de la musique "quotidienne". Tu haussais rapidement ta tête pour pouvoir apercevoir ne serait-ce qu'une fraction de la scène qui se déroulait. Tu tentais avec insistance de te faufiler discrètement entre les individus, pour pouvoir accéder au trouble-fête. Une fois face aux deux personnages atypiques, ta réaction fut tout d'abord banal, à vrai dire tu ne savais pas vraiment comment réagir. Puis au fur et à mesure des paroles, tu te sentis vidée, comme aspirée par une vérité nouvelle. Tu semblais tracassée, tu t'interrogeais ne sachant pas vraiment quoi penser et puis tu remarquas très vite l'arrivée de l'armée, alors tu eus ce magnifique réflexe de te reculer de quelques mètres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 36
Pseudo : Stoïck
Age du personnage : 17
Camp : MRPP
Type : Infecté
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Dim 5 Mai - 22:35


    Tu observes la fourmilière

    Silas était bien là.
    Silas était, comme a son habitude, tapis dans l'ombre.

    Evidemment et comme beaucoup de petits 'vauriens', tu avais du temps à perdre, et quoi de mieux que d'écouter la douce musique de Superbe. Tu n'avais aucunement l'oreille musicale mais c'était le seul endroit ou tu avais l'occasion d'écouter un petit morceau de temps à autre.

    On pouvait voir le jeune adulte dans l'un des seuls coins d'ombre de la fourmillante grande place ensoleillé. L'après midi était presque banal.
    Il l'aurait été si ce sombre inconnu n'avait pas voulu jouer les troubles fêtes Silas aurait enfin eu une réelle journée de repos. Il commençait à croire que quelqu'un là-haut lui en voulait.

    Lors de l'apparition de l'ombre sur la grand place tu savais qu'il aurait mieux fallut déguerpir. Mais n'apercevant pas celui que tu considérais comme ton deuxième père, tu te dit que rester pour obtenir des informations n'était alors pas des plus idiot. Tu te rapprochas alors un peu plus du mur contre lequel tu t'appuyais en enfonçant un peu plus ton bonnet qui couvrait tes cheveux, que tu jugeais avec sagesse, trop voyant. Ouvrant tes oreilles comme jamais, en essayant d'enregistrer un maximum d'informations sans attirer les regards tout en repérant une ruelle par laquelle déguerpir en vitesse si nécessaire.

    Certains avaient eu ce même réflexe pendant que d'autres, trop curieux, s'approchaient un peu plus près et que le S4 intervienne.

    Ces deux personnages te laissait quelques peu,... froid? Ils ne te disait rien et tu ne connaissais que trop peu gwendalys pour reconnaitre sa tenue. Etaient-ils déments ou pire, étaient-ce des génies? Tu n'en savais rien et de toute façon tu ne te poserais même pas la question puisque l'opinion d'Eric serait la tienne.


    tapis dans l'ombre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 26
Pseudo : Dulcemiedo
Merci qui ? : Lilian♥
Age du personnage : 19 ans
Camp : MRPP
Type : Infecté
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Lun 20 Mai - 15:01




«Why let your voice be tamed ?»
Drep Tate .









Luh courrait comme à son habitude, un paquet sous le bras. Pour arriver à l’adresse où il devait le livrer, le plus simple était de passer devant la tour des S4, mais une fois une place il du bien s’arrêter de courir. La foule s’était rassemblée, tassée, comme si leur attention avait été captée par quelque chose. Mais ce n’était pas le plus étrange… Ce qui alerta le jeune homme, ce fut l’absence de musique… Lui aussi leva alors les yeux, c’est là qu’il les vit. Il y avait l’¡homme en armure, mais son cœur fit un bond en voyant la femme qui l’accompagnait. Gwendalys ? Non, c’était impossible, elle était morte. Partie dans l’explosion de Leuco comme tous les autres. Pourtant, cette femme portait bel et bien la même tenue qu’elle. L’homme prit alors la parole.

Il disait parler au nom d’Erythro tout entier. Qu’est-ce que c’était que ce cirque au juste ? Et qui était ce Drep Tate ? Il n’en avait jamais entendu parler. Cela faisait des années que des hommes œuvraient dans l’ombre pour la chute du gouvernement qui les opprimait, et soudain ces deux guignols pensaient pouvoir surgir de nulle part et s’autoproclamer sauveurs du peuple ? C’était n’importe quoi. Il continua cependant d’écouter ce que l’¡homme disait, les sourcils froncés et le regard méfiant. Ils accusaient, mais ils ne donnaient aucune solution. Les forces de l’ordre arrivaient pour les arrêter. Un nuage de fumée plus tard, il n’y eu plus personne. Juste une voix qui s’éleva une dernière fois en une promesse de retour vaine.

La foule commença a se dissiper tandis que Luh étaient encore là, immobile, réfléchissait à ce que ce type venait de dire. Il avait cru pouvoir tirer un trait sur ce qui s’était passé à Leuco, mais ça n’allait pas être possible de toute évidence puisque quelqu’un essayait de se faire passer pour Gwendalys…

@destiny.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 9
Pseudo : Aurore
Merci qui ? : J'espère pouvoir remercier quelqu'un dans pas longtemps
Age du personnage : 19 ans
Camp : Neutre
Type : Infecté
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Ven 7 Juin - 13:59

Je déteste ces jours où on doit obligatoirement venir, il y a beaucoup trop de monde, ça me gène et ça me fait terriblement peur. Mais si jamais je rétrécie ici je vais me faire à coup sur écrasée. Et cette musique qui n'en finit pas. Rah, j'ai mal au dos, aux pieds, il y a trop de gens, et je me sens mal! Vivement que je puisse partir dans ma chère maison à l'abri des regards et bien confortable. Ça ne me donne même pas envie d'espionner un peu les autres tellement je me sens mal.

Le temps passe bien trop lentement et lorsque deux étranges personnes arrivent, je vois tout de suite la réunion d'un œil plus intéressé. Le discours qu'ils font n'est pas très clair, mais c'est justement ça qui est plus drôle. Ils pensent que le S4 est responsable de tout ça, qu'ils nous enlève notre liberté, que nous vivons mal a cause d'eux surement. Je m'en fiche bien en fait tout ce qui compte pour moi c'est de ne pas être vue. Eux, par contre, ils sont intéressant, c'est vraie quoi, deux personnes qui arrivent comme des fleurs devant les gardes et même superbe pour déclaré tout cela c'est assez impressionant. J'ai bien envie d'en savoir plus, ça risque d'être palpitant si il y a une suite. Je vais surement pouvoir m'amuser un peu au fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

fleuriste

Messages : 18
Pseudo : Chels
Merci qui ? : Nyaaa ♥
Age du personnage : 23 ans
Camp : Neutre
Type : Infecté
 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   Lun 10 Juin - 21:05

Et si tout était faux ?

Venir jusqu'ici a été un véritable calvaire pour Noah. Tous ces gens, toute cette foule, elle lui fait peur, elle l'oppresse, le pauvre chou. Il y a trop d'odeurs pour lui, trop de personnes, trop de bruit, trop de trop. Il veut partir. Je le sais, toutes les deux minutes, je le voie jeter un regard en arrière. Mais il ne peut pas s'échapper. Et moi non plus, d'ailleurs. En fait, je crois que son cerveau s'est éteint. Vous me direz, ça ne change pas trop de d'habitude... Non, je plaisante. Il est bien brave. Et franchement, il a du courage, parce que je sais qu'intérieurement, il est au bord de la rupture. Il suffirait que quelqu'un lui souffle dans la figure, et PAF ! plus de Noah.

C'est étrange, la foule, qui devrait être paralysée d'effroi devant d'éventuelles répressions, murmure. Tout le monde regarde un point que ni moi ni Noah ne pouvons voir. Le gamin se met sur la pointe des pieds, parce que bon, il est pas très grand le pauvre. Deux silhouettes se découpent. Elles parlent de révolte, de se retourner contre Superbe. Elles accusent le S4 des "accidents" avec la Magie. Noah ne veut pas y croire. Les mots ne semblent pas arriver jusqu'à son cerveau. Évidemment, il ne veut pas comprendre. Il ne veut pas avoir à se poser de questions. Tout va dégénérer après ! Il ne va plus dormir la nuit, il ne va pas arrêter de se poser des questions comme "Qu'est-ce qu'il m'est arrivé ?" ou "Qui étais-je avant de perdre la mémoire ?". Et il va vouloir trouver des réponses à ses questions, il va parler aux gens, leur poser des questions, ou peut-être même sortir de sa boutique ! Il ne faut pas que ça arrive. J'ai besoin de lui en pleine forme, moi ! Allez mon petit Noah, ne les écoute pas, ni pense pas. Il ne peuvent pas dire la vérité. Oublie tout ça. Je sais qu'il y pensera toujours, mais j'espère que sa peur de l'extérieur sera plus forte que son besoin de réponses. Qu'il va faire comme d'habitude : éviter d'y penser. C'est qu'il est tout fragile ce garçon, faudrait pas qu'on me l'abime. Il ne faut pas qu'il y pense.
Il ne faut pas que sa vie change.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




 

MessageSujet: Re: why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I   

Revenir en haut Aller en bas
 

why let your voice be tamed ? - CHAPITRE I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRE.APO :: Tour du S4-